Pourquoi laver son nez ?

lavez son nez

Pourquoi laver son nez ?

En cette période de début de printemps, vous commencez peut être à être gêné·e par les nombreux allergènes lâchés dans l’air par les graminées et les fleurs.

Outre les médicaments qui soulagent rapidement les nez bouchés et les yeux qui piquent, il existe une méthode naturelle qui permet de limiter l’inflammation des fosses nasales, il s’agit du nettoyage du nez.

Vous allez avoir besoin d’un ustensile qu’on appelle neti ou lota (pour les puriste yogiques) ou rhino horn (disponible en pharmacie). Cette technique est recommandée par les ORL et ce nettoyage du nez est fait quotidiennement dans les cures thermales.

Cela consiste à faire passer de l’eau tiède, légèrement salée dans le nez. Faite plusieurs fois par semaine, et quotidiennement au besoin, en période sensible, cette pratique hygiénique atténue les effets de la pollution, de la poussière et du pollen. Elle soulage particulièrement ceux qui souffrent d’allergies, d’asthme et d’autres affections respiratoires.

Il faut incliner la tête sur le côté au-dessus du lavabo, coller votre rhino horn à la narine et laisser l’eau couler par gravité pour ressortir de l’autre narine. Vous pouvez ajuster le débit de l’eau en levant le bras ou en penchant davantage la tête. Gardez la bouche ouverte pendant l’écoulement de l’eau afin de permettre la respiration. Faire la même chose pour l’autre narine.

Bien sécher en soufflant par le nez comme pour se moucher en inclinant la tête de chaque côté. Par temps froid, évitez de sortir immédiatement après avoir fait ce nettoyage (attendre que les narines soient bien sèches)

Je tiens à vous prévenir que si vos sinus sont bien inflammés, ça risque de ne pas être aussi idyllique. Mais c’est pour ça que ce nettoyage va être encore plus important pour vous.

Pour démarrer je vous conseille de ne pas mettre de sel mais uniquement de l’eau tiède.

Si vous sinus sont obstrués, peut être que l’eau ne coulera pas de l’autre côté, ou au goutte à goutte. Cela peut aussi vous piquer fortement à des endroits qu’on n’aurait pas imaginés et vous faire pleurer aussi. Sachez que cela fonctionne quand même car l’eau circule.

Bref, pourquoi passer un moment aussi désagréable ? Parce qu’après vous allez respirer ! Pas la petite inspiration pour aller aux poumons, non l’air va circuler dans votre tête, vous allez vous sentir frais. De plus si vous pratiquer le nettoyage du nez régulièrement, ça sera de plus en plus agréable, vous pourrez rajouter du sel marin (à bien faire dissoudre) et vous ne pourrez plus vous en passer.

En plus des avantages pour les gênes ORL, l’irrigation des narines est bénéfique sur le plan sensoriel car elle stimule les terminaisons nerveuses des parois nasales et développe le sens de l’odorat.

Sur le plan énergétique, le nettoyage élimine les mucosités et réduit l‘influence de tamas, correspondant à la force d’inertie, d’opacité et de lourdeur. Celle-ci encombre et alourdit l’individu au plan physique, énergétique et mental. Il rend la respiration légère, la tête dégagée, fait disparaître la somnolence, l’inertie et donne une vision optimiste des choses.

Je vous mets une petite video pour explication car il faut prendre l’habitude (mais ce n’est pas un placement de produit).

https://www.rhinohorn.fr/video/

Respirez bien !